De la nécessité de se souvenir de nos morts

Le doctorant…

Michel Sarkis est en troisième année de doctorat en Lettres Modernes à l’Université de Toulouse II Jean Jaurès. Originaire du Liban, c’est après son master qu’il s’installe en France afin de poursuivre ses études dans la recherche académique.

Il s’intéresse au théâtre et à ses influences dans la culture, tout particulièrement dans la sphère culturelle de Beyrouth. Le travail de Michel Sarkis interroge la figure du fantôme dans l’œuvre de Wajdi Mouawad. À travers ses recherches, il se penche également sur le pouvoir du souvenir dans la représentation théâtrale.

L’artiste…

@jornicas

Jorge Niño Castillo est un peintre colombien. Ayant toujours eu envie de peindre dans les rues, il débute ses activités de muraliste urbain grâce à une invitation thématique autour de « la résistance des peuples indigènes pour conserver leurs terres ancestrales ».

Depuis cette expérience, la peinture de Jorge Niño Castillo a investi les rues des villes où vit et passe. Le thème primordial semble toujours présents mais l’accompagne une foule d’autres idées comme la nature, l’univers, notre place dans cet ensemble infini et parfait.

L’art urbain est un moyen pour lui d’entrer en contact avec un public inédit. Pour lui, ses fresques murales sont l’occasion d’une conversation honnête entre l’artiste et le citoyen.