La délinquance en écharpe


La délinquance en écharpe
Béatrice Guillemont (France) et Laura Cruciani (France)

La doctorante…

Béatrice Guillemont est doctorante en Droit depuis 2015. En parallèle de ses études, elle a connu de près la politique locale dans les Bouches-du-Rhône, département dont elle est originaire. Depuis 2018, elle a intégré l’équipe scientifique nationale et pluridisciplinaire de l’Observatoire de l’éthique publique. Elle est également autrice de plusieurs études scientifiques et intervient dans les médias français.

Inscrite dans deux laboratoires aux universités de Toulouse (CDA) et Bordeaux (CERCCLE), Béatrice Guillemont est spécialisée en matière de corruption et de probité des élus, ainsi que de moralisation de la vie politique, sujet qui la passionne.

A travers son travail, Béatrice Guillemont cherche à mettre en avant comment les lacunes de notre système mais aussi la médiatisation à outrance de certaines « affaires » induit une suspicion persistante entre le peuple et ses propres représentants.

L’artiste…

Laura Cruciani

Laura Cruciani est une artiste issue du milieu du film d’animation. De décoratrice pour des productions de stopmotion à réalisatrice de court métrage, elle investit également sa passion dans le milieu de la recherche académique de par son parcours universitaire. Alliant création et recherche, le projet « Ma Thèse sur un Mur » est  donc une occasion pour elle de mettre en valeur un élément essentiel de son parcours, non seulement en tant qu’artiste mais aussi en tant que chercheuse.