Rêve & Terre

Rencontre avec les peuples de la Terreun pont entre le rêve et la réalité

Colombie / France / Occitanie
Saint-Cirq Lapopie – Toulouse
Juillet 2019

Qu’est ce que c’est ?

Un manifeste actuel d’intégration culturelle qui propose de créer un pont symbolique entre les continents et ainsi, de lier les peuples, les expressions et les rêves pour continuer la mission inachevée des surréalistes: unir le rêve et la terre en un même territoire.

Il comprend une série d’actions artistiques et socioculturelles, encouragées depuis la perspective de l’inclusion de l’art ancestral et contemporain dans un saut réflexif de leurs expressions, et dont l’axe central est La Rencontre.

Cette édition 2019 sera dédiée à la mémoire au travers de l’exploration de ses pratiques rituelles ancestrales, et à la complémentarité au travers de la rencontre de deux écosystèmes : Montagne et Forêt.

Les artistes invités se caractérisent par leur exploration transdisciplinaire et la création d’univers en proposant des oeuvres qui prennent vie dans l’action par le regard de celles et ceux qui partagent l’instant. Une invitation à interroger la manière que l’on a de percevoir le monde.


Giovanni Acevedo – Montagne – Cordillère des Andes

Artiste plastique dédié à la pratique des arts graphiques utilisant des éléments du graffiti et la manipulation de l’argile dans un contexte de mémoire et de resignification, comme support de l’expérience artistique. Il a étudié à l’école populaire des arts de Medellin et a obtenu une licence en éducation artistique à l’Université Pontificia Bolivariana Medellín. Sa particularité réside en la création de mondes imaginaires avec des éléments de la symbolique ancestrale, des caractéristiques des cosmovisions indigènes au travers de l’expression artistique contemporaine comme l’art graphique urbain ; il crée des êtres mythologiques qui habitent des espaces imaginaires, entourés par les éléments, les animaux, les plantes et les minéraux qui leur confèrent des pouvoirs. Ils conforment un langage propre qui permet de partager un univers fantastique personnel représenté par des sculptures d’argile contenant l’ancien et l’actuel, le naturel et l’artificiel, le simple et le complexe, le sacré et le profane. Cette appropriation des éléments traditionnels fait une référence implicite à la recherche d’identité face au déracinement moderne, à la mémoire visuelle qui se perd dans l’offre médiatique, aux changements de relations que nous entretenons avec les êtres. Il s’agit simplement d’une chose que nous excluons ou que nous intégrons, qui s’appelle la Nature.


Jeisson Castillo – Forêt – Amazonie

Artiste de la recherche visuelle dont le travail se base sur les communautés rurales originaires (natives) de Colombie. En tant que membre de différents projets il a réalisé de nombreux voyages dans l’environnement rural en incluant divers territoires des Andes et du bassin amazonien de Colombie, où il s’est immergé dans les savoirs traditionnels et les pratiques ancestrales des peuples originaires, spécialement au sein de population en risque d’extinction physique et culturelle. Sa production visuelle a été exposée en Colombie, aux Etats Unis, à Cuba, en Equateur, au Brésil et en Norvège.

Dans l’actualité, Jeisson combine la peinture, la performance, le son, la vidéo et les études ethnographiques. Son travail le plus récent explore l’utilisation des plantes et des entités sacrées pour alimenter ses images d’une présence spirituelle. La performance rituelle se transforme alors en une clé qui active des mondes, qui reconsidère notre appartenance à la Terre et nous invite à retrouver une connexion universelle.


Co-organisateurs du projet

LA MAB – Maison André Breton
Association La Rose Impossible

Saint – Cirq Lapopie
www.maison-breton.fr/

Tiers-lieu culturel pluridisciplinaire de gestion associative dédié à la poésie et à la création artistique contemporaine dans l’héritage surréaliste de son fondateur, le projet de la MAB s’articule autour de deux axes fondamentaux :

Centre Surréaliste International & Centre des Citoyennes et des Citoyens du Monde.

Ayant pour acquis que l’identité et la diversité culturelle sont les éléments majeurs d’une politique de développement, le présent projet se construit dans une dynamique locale pour s’inscrire dans le territoire tout en s’ouvrant au monde. Patrimoine multiculturel à rayonnement local, régional, national, européen et international aux valeurs d’inclusion et d’interculturalité, la MAB a pour mission de développer l’émerveillement poétique au travers de la coopération culturelle.